sam. 14 août | Les Douves d'Onzain

K361 : MOZART EN CONCERT LECTURE

www.lesdouvesonzain.fr/reservation-saison-culturelle
Les inscriptions sont closes
K361 : MOZART EN CONCERT LECTURE

HEURE & LIEU

14 août 2021, 20:30
Les Douves d'Onzain, 7 Rue de l'Ecrevissière, 41150 Veuzain-sur-Loire, France

Quelques infos en +

La part de mystère entourant sa composition et son commanditaire tout comme la date originelle de la partition, la formation inouïe requise pour sa mise en action, la qualité jamais surpassée de son écriture pour 12 voix (il faudra attendre Stravinsky en 1952 & son Concertino à 12 pour qu’un compositeur ose s’approcher d’une formation et d’une écriture aussi larges), sont autant de marques qui font de la Sérénade K361 de Mozart une véritable « Joconde musicale ». 

Si la pièce est bien connue des mélomanes avertis, chacun a déjà pu l’entendre sans forcément le savoir ; en effet Milos Forman dans Amadeus (le film aux 8 Oscars et 53 récompenses) lui donne la part belle : c’est cette pièce (un savoureux montage des 3e et 7e mouvements) qui est jouée dans les salons du Prince-archevêque de Salzbourg alors que Wolfgang et Constance badinent sous les tables de la réception et alors que plus tard Salieri se rend compte de la dichotomie totale du compositeur.

Nous vous proposons de redécouvrir cette pièce inégalable au regard d’un parcours épistolaire mettant en lumière les différentes facettes du génialissime Mozart.

Hautbois I & II Olivier POULAIN Médéric RIVEREAU

Clarinettes I & II Vincent RIÈS Christian MONNE

Cors de basset I & II Stasys MAKŠTUTIS Éric OLOMBEL

Cors I, II, III & IV Rodolphe GENESTA-PIALAT Arnaud DELÉPINE Xavier IANONNE Benjamin AUGER

Bassons I & II Vincent LEGOUPIL Louise LAPIERRE

Contrebasse Thierry LEU

Récitant Alain CARRÉ

Direction Claude KESMAECKER

Alain CARRÉ Récitant

Comédien et Metteur en scène Directeur artistique du Festival des Lumières à Montmorillon (France) Directeur artistique du Festival de Théâtre AUTOUR DE MADAME DE STAËL (Suisse) Musicien de la langue française

C’est une invitation au voyage des mots, un espace unique entre poésie et théâtralité. Comédien-metteur en scène, ce troubadour du verbe réalise un parcours ambitieux : prouver que l’art de dire est aussi un art de scène. Deux cents prestations par an en Belgique, en Suisse, en France surtout, mais aussi en Allemagne, en Pologne, au Maroc, en Israël, au Brésil, en Espagne…

Homme de défis, il a relevé ceux de mettre en scène et d’interpréter La Chanson de Roland, Le Testament de François Villon, l’œuvre intégrale d’Arthur Rimbaud, Les Lettres à un Jeune Poète de R.M. Rilke, les chansons de Jacques Brel, Le Journal d’un génie de Salvador Dali, Ainsi parlait Zarathoustra de Nietzsche, Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire…

Au théâtre, il met en scène Amélie Nothomb, Eric Emmanuel Schmitt, Pierre Corneille, Alfred Jarry, Marguerite Duras, Alfred de Musset, Joseph Vebret, Molière…

La musique le fascine. Il l’intègre dans la plupart de ses spectacles. Ses rencontres avec Jean-Claude Malgoire, Gabriel Garrido, le Café Zimmermann (Pablo Valetti et Céline Frisch), les Paladins (Jérôme Corréas) le conduisent à la mise en scène d’opéras qu’il aborde avec passion. Il crée des spectacles où le texte se mêle à la musique avec les quatuors Ludwig, Manfred, Parisii, Psophos…

En tant que récitant avec orchestre, il assure la création française d’Axion Esti de M.Theodorakis avec l’orchestre de la Suisse Romande. Il travaille sous la direction de John Nelson (Orchestre de Paris -Théâtre des Champs-Elysées), Charles Dutoit (Orchestre de la Suisse Romade et Orchestre de la Tonhalle de Zürich), Yan Pascal Tortelier (Orchestre de Paris – Théâtre des Champs-Elysées) …Il partage régulièrement la scène avec Brigitte Fossey.

Mais un de ses plus grands frissons réside dans les spectacles inattendus qu’il monte avec le pianiste François-René Duchâble. Une soixantaine de créations à leur répertoire dont l’écriture est entièrement réalisée par ses soins ! Il publie « Jan Van de Driessche – peintre » (épuisé), participe à de nombreuses publications aux éditions Racines, Outre-Part, …

En tant que professeur, il a donné trente années de formation pour acteurs professionnels à Bruxelles, Mons, Liège, Annecy et Genève.

Il a assuré la direction artistique du Théâtre Les Salons de Genève de 2010 à 2012. Actuellement, il se consacre exclusivement à ses tournées et à l’écriture (livret d’un opéra « Ainsi parlait Zarathoustra » ayant reçu le soutien de la Fondation Beaumarchais-SACD – Paris avec le compositeur Sophie Lacaze et une pièce de théâtre « La Poule de charme »).

Alain Carré, c’est avant tout une voix que l’on retrouve sur une centaine de CD de son large répertoire ainsi que de nombreux enregistrements pour France Culture.

Partagez cet événement